Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Menegaux

Coup de cœur pour ce roman qui met sous tension le poids de l’opinion publique face à la justice.

dsc05997-011

Une vie peut basculer du jour au lendemain. Il suffit d’une visite matinale de la police à votre domicile, d’une perquisition, d’avoir été au mauvais endroit au mauvais moment pour que votre destin bascule. C’est ce qui est arrivé à Gustavo et sa famille. Arrêté pour tentative d’enlèvement de mineur et de meurtre, Gustavo ne comprend ce qu’on lui reproche, lui qui a un casier judiciaire vierge, qui a toujours respecté les règles quelles qu’elles soient. Alors pourquoi l’arrêter lui qui n’a jamais rien fait ?

La concordance des éléments accusateurs ont amené les forces de l’ordre à l’interpeler. A le cuisiner. Le pousser à bout. À tel point que Gustavo doute lui-même de son innocence. Le récit montre la force de persuasion du mental, la folie qui nous guette lorsque tout s’écroule autour de nous.

D’autre part, l’alternance des points de vue tout au long du récit est une des qualités du roman: on partage les pensées de Gustavo, mais aussi de sa femme, de la jeune fille concernée par la tentative d’enlèvement 3 ans plus tôt, du commissaire qui s’est dévoué corps et âme pour résoudre cette affaire.

La tension est largement palpable, à tel point que la lecture en est addictive, et ne dure (malheureusement) que quelques heures. Je vous mets au défi de faire durer le suspens quelques jours ; pour ma part cela a été impossible. Je mourrais d’envie de savoir le dénouement, de comprendre comment tout a convergé vers Gustavo. Le renversement, ou plutôt la rechute quelques mois après à cause de la place des réseaux sociaux dans notre société relance la dynamique du roman. La réflexion se tourne vers l’impact de ceux-ci aussi bien dans la sphère privée que dans la sphère publique, sur l’absence de limites, l’effacement des frontières de l’intimité.

C’est une lecture que je vous conseille vivement cet été !

Merci aux éditions Grasset pour l’envoi!

Un avis sur « Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Menegaux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :