N’ayez pas d’amitié pour moi, j’en veux trop – Balzac

Pour le #ReadingClassicsChallenge2018 de juillet, je suis heureuse d’avoir retrouvé mon cher Balzac, celui que je considère comme le premier classique que j’ai lu dans ma vie. L’ouvrage que j’ai choisi est paru dans la collection Folio Sagesse et regroupe quelques lettres de sa correspondance avec « Louise », une inconnue avec laquelle il échange pendant plusieurs années. Dans ce recueil, les sentiments sont au cœur de l’écriture, apportant alors une douce touche de poésie à ces lettres.

« L’amitié va plus loin que l’amour, car, à mes yeux, elle est le dernier degré de l’amour, la quiétude et la sécurité dans le bonheur. »

Dans ses lettres à « Louise », nous découvrons un Balzac au quotidien, parfois poète, parfois mélancolique, en proie aux problèmes liés à l’écriture et l’édition. Bien plus qu’une réflexion sur les sentiments, il est aussi question de l’identité dans le regard de l’autre. Balzac estime ainsi que parfois on connaît mieux une personne en en sachant le moins possible sur celle-ci… Aussi curieux que cela puisse paraître, c’est parce que l’âme se dévoile à travers les lignes que la personne véritable prend vie, et non par son nom, sa profession, ses titres…

DSC06008-01

Le regroupement des lettres fonctionne de manière logique : au-delà de la relation épistolaire, il existe comme une trame fictionnelle : l’écriture à un inconnu. C’est une idée qui m’a beaucoup plu pour une raison assez simple : lorsque j’étais plus jeune, j’écrivais des histoires. L’une d’elle a été la rencontre à travers les lettres de deux inconnus. Bien entendu, cette histoire est restée au fond d’un cahier, avec les idéaux d’une adolescente de 14 ans, mais cela peut expliquer pourquoi j’ai été passionnée par ces quelques pages.

J’aurai tellement aimé avoir plus de lettres de « Louise » (seulement une dans le recueil!), pour comprendre ce que ressentait notre cher Honoré, mais je crois que je vais pouvoir assouvir ma volonté en me procurant sa Correspondance chez Gallimard

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :