Les frottements du cœur, un journal hospitalier pas comme les autres

Katia Ghanty est comédienne. Alors qu’elle est atteinte d’une grippe, son état ne fait qu’empirer jusqu’à devenir critique. C’est une amie qui la découvre inconsciente chez elle. C’est à ce moment précis que débute un long séjour à l’hôpital.

Sous la forme d’un carnet de bord, le récit de Katia Ghanty est sincère et vrai. Les moments d’espoir et ceux moins glamours sont racontés, je les ai trouvés rassurants : dans Grey’s Anatomy, on ne vous montre jamais ce moment précis où le patient doit faire ses besoins, dans le fameux « bassin ». En revanche, et pour mon plus grand plaisir, j’y ai retrouvé des moments de complicité avec la famille, jusqu’à créer des surnoms au personnel médical (pas de Docteur Mamour mais le Docteur Vélo). Avec justesse, les sensations sont décrites, les peurs et la fatigue aussi. L’éloignement de la réalité est, je crois, la chose qui a le plus marqué ma lecture : je ne m’étais jamais rendue compte du décalage qui pouvait se créer entre le patient et son entourage, mais surtout la souffrance que cela peut créer.

Avec humour et bienveillance, le témoignage de Katia Ghanty m’a fait relativiser sur un certain nombre de chose concernant le milieu médical. Mais surtout, elle m’a prouvé que la force mentale est plus importante que tout lorsque la maladie nous touche. J’ai un peu de mal à parler plus précisément de ce que le texte a éveillé en moi, mais je vous conseille de découvrir ce récit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :