Madame Bovary, chronique d’un monument littéraire

Lire Flaubert, c’est mettre un pied en plein cœur de la culture française. C’est partir dans les terres normandes en plein cœur du XIXe siècle, entendre des histoires de mœurs, de tradition, des histoires de voisinage, de commérages ; c’est découvrir une autre époque et se dire que c’est fou car ça ne semble pasLire la suite « Madame Bovary, chronique d’un monument littéraire »

Mémoire de fille – Annie Ernaux

Devenir femme, quels que soient le contexte ou l’époque, est problématique – personne ne dira le contraire malheureusement. Société patriarcale, machiste qui règne au XXe siècle, et qui résonne encore de nos jours si l’on en juge les actualités autour notamment du harcèlement sexuel. Devenir femme donc, mais être soi surtout, tel est le sujetLire la suite « Mémoire de fille – Annie Ernaux »

Seuls les enfants savent aimer – Cali

Grâce à NetGalley, j’ai pu découvrir le roman de Cali, que j’avais vu passer de nombreuses fois sur Instagram. Si la plupart des avis étaient très enthousiastes, il y a quelques petites choses qui ne m’ont pas autant touchées que ce que je pensais. Il est incontestable que ce livre est très touchant. Le thèmeLire la suite « Seuls les enfants savent aimer – Cali »

Petit Déjeuner chez Tiffany de Truman Capote

En mars, pour le #ReadingClassicsChallenge2018, j’ai choisi de lire Petit Déjeuner chez Tiffany de Truman Capote. Je ne connaissais que de nom, et notamment grâce au film avec Audrey Hepburn, c’était donc l’occasion de lire ce texte qui ressemble plus à une nouvelle qu’à un roman. Format très court donc, mais on ne s’ennuie jamaisLire la suite « Petit Déjeuner chez Tiffany de Truman Capote »

Les garçons de l’été – Rebecca Lighieri

Aujourd’hui j’aimerai vous parler de ce roman que m’a envoyé Folio. Il s’agit des Garçons de l’été de Rebecca Lighieri, qui sortira le 5 avril en librairie. Il s’agit d’une lecture surprenante et intense. Voici le résumé: « Zachée et Thadée, deux frères, étudiants brillants et surfeurs surdoués, déploient les charmes de leur jeunesse sous l’étéLire la suite « Les garçons de l’été – Rebecca Lighieri »

Le Tour de la prison – Marguerite Yourcenar

Je valide le mois de février du #ReadingClassicsChallenge2018 avec cet ouvrage de Marguerite Yourcenar, dont je n’avais jamais entendu parler avant de le découvrir sur le catalogue de chez Folio. Je n’avais pas particulièrement envie de découvrir cette femme à travers ces plus grands ouvrages. Ce challenge est aussi l’occasion de découvrir des livres qu’onLire la suite « Le Tour de la prison – Marguerite Yourcenar »

La Nostalgie Heureuse d’Amélie Nothomb

Pendant mon stage, j’avais travaillé sur quelques événements se déroulant en janvier à la librairie. J’avais entre autre annoncé la venue d’Amélie Nothomb et préparé quelques visuels pour l’événement Facebook. J’avais envie de la rencontrer, bien que, je l’avoue, je n’avais jamais lu un de ses livres. En vérité, je n’ai jamais osé. Elle dégageLire la suite « La Nostalgie Heureuse d’Amélie Nothomb »

L’Exil et le royaume – Albert Camus

Je viens de terminer ma lecture d’Albert Camus pour le #ReadingClassicsChallenge2018. J’avais choisi de lire L’Exil et le royaume, oeuvre que je ne connaissais pas et que j’ai découvert caché dans la bibliothèque de mes parents. Mon édition date de 1972, avec les pages jaunies par le temps (et l’odeur d’un vieux livre forcément). LaLire la suite « L’Exil et le royaume – Albert Camus »

Les Derniers jours de Rabbit Hayes de Anna MacPartlin

Avec Inès de @bellesendormies, nous avons décidé de lire ensemble Les Derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna MacPartlin. Vous étiez beaucoup à nous avoir prévenues que ce livre était très beau et triste. Mais alors, pour ceux qui ne l’ont pas lu, de quoi parle-t-il ? Rabbit Hayes est une maman quarantenaire en phase terminaleLire la suite « Les Derniers jours de Rabbit Hayes de Anna MacPartlin »

Le Ciel n’envahira pas la mer de Dimitri Demont

C’est l’histoire d’un jeune homme qui vient de rompre avec son premier amour et qui se retrouve sur la côte bretonne pour faire le deuil de sa relation, et plus profondément, le deuil de celui qu’il a été pendant plusieurs étés au détriment de lui-même, le vrai lui. C’est à la fois une poésie de la rupture et une ode à soi-même.